La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

12 mai 2006

KiKiVeutKiVientKuisiner, édition #9 sans blé

Il y a quelque temps, je vous faisais part avec désarroi de mes problèmes de "décentrage du hara". Figurez-vous qu'à l'heure où je vous écris, je ne suis toujours pas sortie de ma période bleue (ce qui me soulage un peu, c'est que je ne suis pas la seule...) et que la neuvième édition du KiKiVeutkiVientKuisiner a bien failli être annulée à cause d'un bête coin de table tronqué.


Alors que j'avais quasiment terminé de peaufiner le gâteau que j'avais préparé exprès pour le KKVKVK #9, voilà que l'assiette sur laquelle il se trouvait et placée un peu trop près du bord de la table bascule. PATATRAS !!! J'ai crié : "Oh nôôôôôônnnnnnnnnn !".

 

kkvkvk9_111


Le temps que mon Prince Gourmand arrive pour constater l'étendue des dégâts, j'étais déjà partie dans un gros fou-rire. Ni une, ni deux, j'ai recollé les morceaux, rafistolé le glaçage, arrangé une petite déco et poussé un grand "OUF !!!!" de soulagement : le KKVKVK #9 était sauvé !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas encore le KiKiVeutKiVientKuisiner (et qui n'auraient pas osé cliquer sur les liens publiés lors de ma précédente et première participation), le KKVKVK est un petit jeu initié par Manue en novembre 2005. Depuis, le petit jeu est devenu grand et attire de plus en plus de participant(e)s : 33, rien que pour la dernière édition !

Le principe :

Un thème/une recette est proposé(e). Tout le monde peut participer, même ceux/celles qui ne possèdent pas de blog : il suffit de réaliser la recette proposée ou une recette sur le thème donné et d'envoyer une photo de sa réalisation à l'organisateur. Toutes les réalisations seront ensuite publiées et soumises à un vote.

En tant que gagnante de l'édition #8, c'est à moi qu'il revient aujourd'hui d'organiser l'édition #9 - une édition qui portera sur...

... LA SACHERTORTE !!!

kkvkvk9_13

La Sachertorte est un dessert viennois (comme sa cousine la Linzer Torte), composé d'un gâteau au chocolat fourré à la confiture d'abricot et recouvert d'un glaçage au chocolat. Il existe mille et une recettes de Sachertorte : j'en ai choisie une, sur un site allemand consacré à la cuisine, et je l'ai adaptée pour en faire une version sans blé. Je vous propose ici les deux versions : libre à vous de réaliser celle que vous préférez !

MERCI DE M'ENVOYER VOS PHOTOS PAR MAIL AU PLUS TARD LE JEUDI 1ER JUIN, 17:00,
en indiquant votre prénom et/ou pseudo
et, si vous possédez un blog, l'adresse de la page sur laquelle vous avez publié votre réalisation !

Amusez-vous bien !

Et si vous avez des questions, n'hésitez pas !

Encore merci à Aude, l'organisatrice de l'édition précédente, qui m'a fait découvrir la Linzer Torte
et à tous ceux et celles qui ont voté pour ma réalisation.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour la petite histoire :

"En 1832, le Prince de Metternich commanda un jour un dessert très spécial pour des invités de marque qui étaient de passage à Vienne. Le prince donna des ordres à ses pâtissiers et dit en ces termes : « Ne me décevez pas et ne me faites pas honte ! ».

Le chef pâtissier du Prince étant malade et au lit, ce fut son jeune apprenti (en 2ème année de pâtisserie et déjà prodige), et seulement âgé de 16 ans, Franz Sacher, qui hérita de cette commande. Le jeune apprenti se surpassa et réalisa un gâteau au chocolat qui porte désormais son nom.

Depuis lors, la fameuse Sachertorte a fait l'objet d'innombrables recettes. Elle a entraîné, en outre, un procès qui divisa, un moment, Vienne en deux camps. Il s'agissait de savoir qui, de l'hôtel Sacher ou de la pâtisserie Demel, était fondé à qualifier ses Sachertorten d'authentiques.

Le premier invoquait ses liens de famille avec l'inventeur de la pâtisserie, la seconde faisait valoir qu’elle avait acheté les droits l'autorisant à vendre ses Sachertorten comme authentiques et d’y inscrire ce mot en chocolat doux-amer. Demel avait passé ce marché avec Edouard Sacher, fils de Franz et dernier représentant de la dynastie Sacher.

Dans la version du café Demel, le gâteau est recouvert d'abord d'une couche de marmelade d'abricots chaude, ensuite d'une couche de chocolat glacé. Dans la version Sacher, le gâteau est coupé en deux et fourré de confiture d'abricots.

Le procès des deux pâtissiers tint en haleine le public pendant plusieurs années et donna beaucoup de fil à retordre aux tribunaux. Il est entré dans les annales de Vienne sous le nom de « Guerre de Sept Ans Doux ».

Mais, en 1962, un décret de la cour suprême finit par donner raison à l'hôtel Sacher pour l'AOC pour le gâteau original. La recette originale est depuis bien cachée dans un coffre-fort.

La procédure judiciaire fut ainsi close, mais pas la querelle qui opposait les deux pâtissiers. Demel riposta au verdict en annonçant qu'il vendrait désormais des « Ur-Sachertorten », c'est-à-dire des Sachertorten d'origine.

Mais rien n’arrête le fait que ce gâteau est vendu depuis et exporté dans le monde entier."

Source : http://www.euro-info-tourisme.com/autriche/le.sachertorte.html

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La recette :

kkvkvk9_25

 Sachertorte
(source : Chefkoch.de, traduction et adaptation libre)
(pour 12 parts)


En italique et en vert, les modifications apportées pour réaliser une version sans gluten.

Pour le gâteau
120 g de chocolat noir (40 % minimum) / chocolat noir "sans" à 64 %
120 g de margarine / beurre demi-sel
6 oeufs
100 g de sucre glace / sucre glace sans gluten
80 g de sucre
/ sucre blond non raffiné
80 g de farine / farine de riz complet
40 g de fécule de maïs (Maïzena)

Pour la garniture
Confiture d'abricots / 300 g de spécialité aux abricots 100 % fruits
Eventuellement rhum

Pour le glaçage
Margarine
Chocolat noir (40 % minimum)

/150 g de chocolat noir "sans" à 70 %

40 g de sucre glace sans gluten

60 g de beurre demi-sel

kkvkvk9_12 kkvkvk9_22 kkvkvk9_4 kkvkvk9_5

Faire fondre à feu doux le chocolat avec la margarine jusqu'à obtention d'un mélange lisse. Laisser refroidir.

Préchauffer le four Th 6 (180 °C).

Séparer les blancs des jaunes.

Battre les jaunes avec le sucre glace jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporer la préparation au mélange chocolat/margarine.

kkvkvk9_3 kkvkvk9_8 kkvkvk9_6 kkvkvk9_7

Battre les blancs en neige ferme avec le sucre en poudre.

Incorporer délicatement à la préparation chocolatée, par couches successives, les blancs en neige et la farine/fécule, en soulevant délicatement la masse avec une spatule.

Verser la pâte dans un moule à manqué beurré et fariné de 24 cm de diamètre. Enfourner pendant 10 minutes à 180 °C en maintenant la porte du four entrouverte à l’aide d’une cuillère en bois. Diminuer la température à 140 °C (Th 4-5) et continuer la cuisson pendant 50 minutes. Tester la cuisson du gâteau avec un couteau : la lame doit ressortir sèche.

kkvkvk9_9 kkvkvk9_211 kkvkvk9_19d_tail

Lorsque le gâteau est refroidi, le démouler et le couper en deux (ou trois) dans le sens de l’épaisseur. Placer la partie inférieure sur un plat de service et la garnir de confiture préalablement tiédie (ajouter éventuellement un peu de rhum), puis reconstituer le gâteau.

Faire fondre chocolat et margarine en quantités égales. Lorsque le mélange est bien lisse, en recouvrir le gâteau. Laisser refroidir à température ambiante.

La recette précise que ce gâteau se conserve 10 jours au réfrigérateur et se congèle très bien (l'idéal étant de le congeler avant montage).

kkvkvk9_27

Quelques remarques concernant la réalisation :

Pour couper le gâteau en tranches, j'ai utilisé un fil spécial, mais vous pouvez tout aussi bien utiliser un morceau de fil à coudre ou de fil de pêche.

J'ai choisi une spécialité aux fruits plutôt qu'une confiture pour un goût plus fruité et moins sucré. Avant de la faire tiédir, je l'ai mixée finement.

Je n'ai pas eu envie de faire un glaçage moitié beurre/moitié chocolat et j'ai utilisé un chocolat à 70 % pour un plus grand contraste avec le gâteau. Le résultat n'était pas aussi brillant et lisse que je l'espérais, mais je pense que cela est en partie dû au fait que le glaçage a refroidi plus vite que prévu suite à ma mésaventure...

Pour la décoration, j'ai choisi des abricots secs bien plats que j'ai découpé à l'aide d'une paire de ciseaux.

Une autre recette, deux réalisations :

La Sachertorte de Laurent Schott, "Les 7 péchés capitaux", Chez Omelette et dans le Palais des Délices de Céline



Posté par belleble à 17:00 - Commentaires [45] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 mai 2006

Menu d'anniversaire (3), sans blé

J'aurais pu naître le jour des 29 ans de ma maman, mais la vie en a décidé autrement et j'ai pointé le bout de mon nez quatre jours avant la date espérée...

Le 2 mai dernier, c'était l'anniversaire de ma maman. Après avoir été gâtée de bon petits plats par mes parents et mon Prince Gourmand quelques jours auparavant, j'ai eu envie de gâter à mon tour ma maman, avec l'aide mon papa - mon Prince Gourmand travaillait ce jour-là, sinon je l'aurais aussi embauché ;-)

Voici donc le petit menu, sans blé, que nous lui avons concocté - un menu largement inspiré de quatre recettes trouvées dans la blogosphère culinaire, mais modifié  au gré des ingrédients disponibles ou oubliés et surtout au goût de nos papilles...

biscuits__pinards

Crackers aux épinards (Lorraine Délices)

Pour la recette originale, c'est ici, chez Lorraine.

Pour une version sans blé, j'avais décidé d'utiliser 150 g de farine de riz, 40 g de farine de pois chiches et 110 g de farine de sarrasin. Dans l'empressement des préparatifs, j'ai oublié les graines de sarrasin dans le moulin... Mais c'était très bon sans ! Comme j'avais trouvé des épinards frais au marché, j'ai aussi remplacé les épinards surgelés. Après étuvage à couvert, j'ai obtenu 150 d'épinards : ma version était donc plus riche en légume.

soupe_betterave

Soupe de betterave (Station gourmande)

Pour la recette originale, c'est ici, chez Anne.

La recette était déjà sans blé ni lait. Seulement je n'avais pas de lait de coco : j'ai donc utilisé de la crème de coco, diluée dans le même volume d'eau, voire un peu plus. J'ai doublé la quantité de betterave crue que j'ai passée à la centrifugeuse pour récupérer jus et purée fine. Idem pour tous les autres ingrédients sauf la roquette : je l'avoue, je n'ai pas osé... Pas de vinaigre balsamique blanc sous la main (Anne, si tu passes par là, pourrais-tu me dire où tu te le procures ? Je n'en ai trouvé nulle part) : j'ai tenté avec le balsamique rouge.

Le résultat ? Une belle soupe fuchsia au goût surprenant - un goût si surprenant qu'à la première cuillère goûtée en cuisine, mon papa et moi avons envisagé de remplacer la soupe de betterave par une salade de carottes au kiwi -, mais finalement très appréciée. Promis Anne, lorsque j'aurai tous les ingrédients, je réessaierai en suivant à la lettre ta recette !

 

st_jacques

Brochettes de Saint Jacques au gingembre, soja et carottes épicés et riz complet (L'assiette de Mimosa)

Pour la recette originale, c'est ici, chez Mimosa.

Encore une recette déjà sans blé, ni lait. Et pourtant une fois de plus je l'ai modifiée parce que la marinade me semblait beaucoup trop forte et que je voulais qu'on sente bien le goût des noix de St Jacques. J'ai donc préparé la marinade pour 80 petites noix avec 1/2 oignon, 1 gousse d'ail, 1 cuillère à café de gingembre frais, 2 c. à c. de nuoc mam.

Autre modification : j'ai fait cuire les brochettes au four. 10 min à 250 °C au dessus d'un plat à gratin, c'est parfait !

Pour les légumes, j'ai utilisé des germes de soja frais que j'ai ébouillantés.


tatin_ananas

Tarte tatin à l'ananas (Les Agapes)

Pour la recette originale, c'est ici, chez Débo.

Pour remplacer les feuilles de brick, j'ai préparé une pâte brisée sans blé. J'ai fait revenir le beurre, le sucre (60 g au lieu de 80 g) et les épices dans une poêle et j'ai ensuite versé le mélange dans un moule à manqué. J'ai disposé les morceaux d'ananas puis j'ai mis le plat au four pendant 10-15 minutes pour que l'ananas perde un peu de son jus. J'ai ensuite posé la pâte sur la garniture (attention ! Elle est difficile à manipuler !), puis cuit le tout à 210 °C pendant 40 minutes environ.

La tarte obtenue était délicieuse. Quels parfums !

Un grand merci à mes 4 inspiratrices du jour : Lorraine, Anne, Mimosa et Débo !

Posté par belleble à 12:30 - RECETTES - MENUS - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

09 mai 2006

Menu d'anniversaire (2), sans blé

Mieux vaut tard que jamais ! Voilà dix jours que mes parents et mon Prince Gourmand m'ont souhaité un joyeux anniversaire en me préparant un repas exquis : comme promis, voici les recettes !

Encore merci à tous les trois !


pique_ch_vre_21

Mini-brochettes de fromage de chèvre aux artichauts marinés

Ma seule contribution au repas : des petites brochettes toutes simples pour l'apéro ou comment m'épargner l'immense frustration de ne pas avoir cuisiné ;-)

Fromage de chèvre cendré
Artichauts marinés

Piquer un morceau de fromage et un morceau d'artichaut par cure-dent.


salade_roquette_framboises_bis2

Salade de roquette au fromage de chèvre et aux framboises
(recette tirée du hors-série Cuisine Actuelle d'août-septembre 2002)

(pour 4 personnes)

100 g de roquette
1 courgette
1/2 fromage de chèvre frais de type Petit Billy
1 barquette de framboises
60 g de noisettes
8 radis
1/2 citron
10 brins de ciboulette
3 c. à s. d'huile de tournesol
2 c. à s. d'huile de noisette
Sel, poivre

Préparer 4 assiettes.

Dans une poêle, faire griller à sec les noisettes pendant 1 minute. Les laisser tiédir avant de les concasser.

Sur chaque assiette, disposer la roquette, la courgette détaillée en lanières à l'aide d'un économe, les radis coupés en tranches fines, les framboises et le fromage de chèvre coupé en lamelles. Parsemer de noisettes et de ciboulette ciselée.

Préparer la vinaigrette en mélangeant le jus d'1/2 citron avec sel et poivre et les huiles. Assaisonner au moment de servir.

Remarque :
Les framboises n'étant pas encore de saison, mon papa a utilisé des framboises surgelées - sans doute un peu plus acides que des framboises fraîches.
La recette précise : "escortez d'un beaujolais-villages, servi à 12 °C". Nous avons bu un Pinot noir, également servi frais.


lotte_bis1

Lotte à l'orange à la mode de L'O et son riz complet

Pour la recette originale, c'est ici.
La recette que j'ai dégustée, préparée par ma maman, avait été adaptée sans blé, ni lait et les proportions n'ont pas vraiment été respectées puisque ma maman a cuisiné de mémoire.


(pour 4 personnes)

600 g de queue de lotte préparée ou joues de lotte
1 orange bio (au pire non traitée)
15 cl de vin blanc + 15 cl d'eau environ
1 échalote
1 carotte
1 poireau
1 concombre
15 cl de crème de soja
Maïzena
Huile d'olive
Sel, poivre

Eplucher le concombre. Le débiter en gros dés et le faire blanchir 3 minutes à l'eau bouillante. Réserver.

Hacher l'échalote et la faire suer dans un peu d'huile d'olive, sans coloration. Ajouter la carotte et le poireau coupés en julienne.

Avec un zesteur, prélever le zeste de l'orange. Le faire blanchir 3 minutes à l'eau bouillante. Egoutter.

Sur les légumes, verser le vin blanc, le jus de l'orange et la crème. Délayer un peu de mäizena dans l'eau et l'ajouter aux légumes. Saler, poivrer. Laisser réduire en veillant à ce que la sauce ne soit ni trop liquide ni trop épaisse.

Faire raidir la lotte quelques minutes à la poêle dans un peu d'huile d'olive afin qu'elle perde son eau. Puis l'ajouter à la sauce en même temps le zeste d'orange. Laisser cuire 10 minutes.

A la fin, réchauffer le concombre à part puis l'ajouter au plat.

Servir avec du riz basmati complet.

Remarque :
Ma maman a oublié le cognac (6 cl) et la moutarde (1 c. à s.). La moutarde s'ajoute à la fin. Le cognac n'était pas indiqué dans la recette d'origne : ma maman l'utiliserait pour flamber la lotte.


tarte_rhubarbe_bis

 Tarte à la rhubarbe et sa crème anglaise au whiskey
(recette adaptée du livre "Tartes Tatin" de C. Quévremont)

(pour 6-8 personnes)

1 pâte sablée sans blé
750 g de rhubarbe
3 tranches de pain d'épices, sans blé ni lait (la recette ici)
60 g de cassonade
2 c. à s. de whiskey

Préchauffer le four Th 6 (180 °C).

Couper les tiges de rhubarbe en tronçons de 2 cm en enlevant éventuellement les fibres.

Mixer les tranches de pain d'épices. Saupoudrer le fond d'un moule à manqué avec de la cassonade. Disposer une première couche de rhubarbe. Parsemer de pain d'épices et arroser d'1 c. à s. de whiskey. Recommencer l'opération une fois.

Etaler la pâte à tarte sur un support fariné et la faire glisser doucement sur la garniture de la tarte. Rentrer les bords vers l'intérieur du moule.

Enfourner pendant 45 minutes environ.

Pendant ce temps, préparer une crème anglaise vanillée aromatisée au whiskey.

Remarque :
La pâte à tarte est assez difficile à travailler. Si elle se casse lorsque vous la mettez sur la garniture, une seule solution : le rafistolage ;-)
La rhubarbe a rendu beaucoup de jus. Je propose donc soit de faire griller légèrement les tranches de pain d'épices avant de les mixer, soit de précuire la garniture pendant une dizaine de minutes pour que la rhubarbe sèche un peu. A tester...

Posté par belleble à 16:00 - RECETTES - MENUS - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Pain d'épices d'Estelle, sans blé, sans lait

Estelle, c'était ma meilleure amie en CM1, ma confidente. Le mercredi, j'allais parfois passer l'après-midi chez elle. Nous nous déguisions, nous faisions de la pâte à sel ou des gâteaux. De ces gâteaux, je me souviens surtout du pain d'épices dont la recette figure aujourd'hui encore dans mon cahier de recettes goûtées et approuvées.

En CM2, nos amitiés respectives ont fait que nous nous sommes éloignées. Et finalement nous nous sommes perdues de vue. Jusqu'au jour où une cousine de mon Prince Gourmand m'appelle de Grenoble et me dit : "Tu ne devineras jamais avec qui je me trouve : avec Estelle, ton amie d'enfance !". Je lui ai parlé un peu. Je n'en revenais pas. Et je n'en reviens toujours pas...

En souvenir de cette année de CM1, voici donc la recette du pain d'épices d'Estelle, en version originale (avec blé et lait) et en version "sans".

pain_d__pices

Pain d'épices d'Estelle (V.O.)

100 g de farine
50 g de sucre
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
1 oeuf
1/20 l de lait
2 grosses c. à s. de miel (100 g environ)
Un peu d'eau de fleur d'oranger

Pain d'épices d'Estelle (version sans blé ni lait)

50 g de farine de riz
50 g de farine de quinoa
50 g de sucre roux non raffiné
1/2 sachet de poudre levante sans gluten (10 g)
1 pincée de sel
1 oeuf
1/20 l de lait de riz
2 grosses c. à s. de miel (100 g environ)
Un peu d'eau de fleur d'oranger

Préchauffer le four Th 5/6 (150-180 °C).

Mélanger tous les ingrédients secs. Ajouter l'oeuf, puis le lait, le miel et l'eau de fleur d'oranger.

Verser dans un moule à cake bien huilé ou chemisé. Enfourner pendant 30-40 minutes.

Remarque :
Pour l'occasion, j'ai eu envie de tester mes derniers achats de la boutique de commerce équitable : j'ai remplacé le sucre par du sucre roux et l'eau de fleur d'oranger par 1 c. à c. d'épices pour gâteau (la composition n'était pas inscrite sur le sachet, il faudra que je retourne au magasin pour vous la donner).

Une recette avec du pain d'épices : la tarte tatin à la rhubarbe.

05 mai 2006

Menu d'anniversaire (1), sans blé

C'est bientôt l'heure de partir en week-end ! J'ai encore plein de choses à préparer, mais comme je me suis promis de publier ce post avant de partir, m'y voilà !

Dimanche, j'ai été évincée de la cuisine pendant toute une matinée. Si, si ! Mais c'était pour la bonne cause puisque mes parents et mon Prince Gourmand y avaient installés leurs quartiers en vue de me préparer un repas d'anniversaire, un repas plein d'amour - si plein d'amour qu'il ne pouvait être que bon !

A défaut de vous donner les recettes aujourd'hui (faut que je fasse mes bagages, que j'arrose le jardin, que je prépare le pique-nique... C'est quand même terrible de stresser à l'idée de partir en week-end !), voici en images le menu concocté spécialement pour mes 27 ans :

Salade de roquette au fromage de chèvre et aux framboises

salade_roquette_framboises

Lotte à l'orange à la mode de L'O et son riz complet
(pour la recette originale, c'est ici)

lotte

Tarte tatin à la rhubarbe et sa crème anglaise au whiskey

tatin_rhubarbe

Pour les recettes et mes impressions, il faudra attendre lundi ! Patience...

...

Ca y est, les recettes sont en ligne ici !!!



Petits biscuits au fromage de chèvre et au thym, adaptés sans blé (Clea)

Il y a quelques jours, Clea publiait sur son blog la recette de merveilleux petits sablés au fromage de chèvre et au thym. Les photos était tellement alléchantes que je n'ai pas essayé une seconde d'y résister.

Comme a mon habitude, j'ai adapté la recette sans blé en utilisant de la farine de riz. Ne voyant pas ce que j'allais faire d'un blanc d'oeuf, j'ai mis un oeuf entier dans la pâte. Celle-ci était un peu molle et j'en ai profité pour la dresser immédiatement à la douille. A la place du thym, j'ai utilisé du serpolet (aussi appelé "thym de montagne") : je le trouve plus parfumé que le thym commun. Les biscuits étaient encore tièdes quand nous les avons dégustés à l'apéritif. Un vrai délice !

biscuits_ch_vre

Merci Clea pour cette délicieuse recette !

La prochaine fois (qui ne saurait tarder !), j'essaierai avec un jaune d'oeuf uniquement...

04 mai 2006

Brownie de Belle-Maman pour Maman, sans blé

Après une semaine passée chez nous, mes parents ont repris la route aujourd'hui pour parcourir les 1000 kilomètres qui nous séparent en temps normal... Comme toujours, j'ai eu un pincement au coeur en voyant leur camping-car tourner au bout de la rue. Et comme toujours, la maison me semble bien vide après leur départ...

Comme ma maman me l'a demandé (et parce que je pense très fort à elle et à mon papa), voici la recette du brownie que ma belle-maman faisait à mon Prince Gourmand alors qu'il n'était encore qu'un petit prince au pays des brownies. Une recette très cacaotée et peu sucrée, comme je les aime. Bien entendu, je l'ai adaptée sans blé : en utilisant cette fois de la farine de châtaigne et de la farine de riz.

brownie

Pour la petite histoire...
Lorsque j'ai rencontré mon Prince Gourmand, celui-ci m'a vanté les mérites du brownie de sa maman. Et après m'en avoir tant parlé, il a décidé de me le faire goûter. C'était sans compter la recette en cups griffonnée à la fin du Ginette Mathiot familial... Au lieu d'1 cup 1/4 (="1 1/4 cup") de farine, le brownie préparé contenait 11/4 de cup !!! Pour éviter toute confusion, je vous ai indiqué les proportions en grammes (et en poignées ! Pour les noix, j'ai malencontreusement oublié de faire la conversion avec ma balance...).

Brownie de Belle-maman

70 g de farine de châtaigne
70 g de farine de riz
60 g de cacao non sucré
120 g de sucre
1 sachet de sucre vanillé
1/4 de c. à c. de sel
4 oeufs
140 g de beurre demi-sel fondu
2 poignées de noix concassées

Préchauffer le four à 200°C (Th 6-7).

Mélanger tous les ingrédients secs. Ajouter les oeufs un par un, puis le beurre fondu et les noix.

Enfourner pendant 20-25 min.

Posté par belleble à 16:00 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 mai 2006

Test

Technorati Profile

Posté par belleble à 11:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

30 avril 2006

Tarte aux légumes du Sud, sans blé, sans lait de vache

11h47 : de délicieux parfums arrivent de la cuisine. Bruits de casseroles. Mon Prince Gourmand arrive dans le bureau : "Pour la crème anglaise, il faut faire bouillir le lait de riz ou pas ?"... 10 min plus tard, je l'entends m'appeler. J'arrive en courant, jette un oeil dans la cuisine. Assis sur une chaise, il touille sa crème : "J'en ai marre, ça marche pas !"...

banane_anniversaire1

Aujourd'hui, l'entrée de ma cuisine m'est interdite. Mes parents et mon Prince Gourmand s'y affairent pour me préparer un bon petit repas d'anniversaire (27 ans depuis hier, ça mérite bien un petit repas concocté avec amour, non ?!). Je meurs d'envie d'aller y mettre mon grain de sel, mais je n'ai pas le droit. Bouh !!!!

Pour patienter en attendant de découvrir le menu qu'ils m'ont préparé, j'ai décidé d'établir mes quartiers dans ma cuisine virtuelle et de vous présenter la tarte aux légumes que j'ai préparée il y a quelques jours à l'arrivée de mes parents. Une tarte aux senteurs du Sud pour réchauffer un peu le printemps qui, à l'Est de la France, s'installe bien frileusement.

tarte_l_gumes_du_sud

Tarte aux légumes du Sud
(pour 3-4 personnes)

1 pâte brisée sans blé
4 c. à s. de sauce tomate (huile d'olive, 1/4 d'oignon, 5 tomates, 1 carotte, ail, sel, poivre, miel, basilic - laisser mijoter à feu doux et à couvert pendant 1/2 h au minimum)
200 g d'épinards frais environ
1/2 fenouil
1 poivron rouge
Fromage de chèvre en bûche
Thym
Sel, poivre
Huile d'olive

Préchauffer le four Th. 7 (210 °C).

Préparer la pâte brisée sans blé. Foncer un moule à tarte. Enfourner pendant 10 min pour précuire le fond de tarte.

Laver et équeuter les épinards. Les faire fondre à feu doux et à couvert pendant quelques minutes. Les égoutter.

Couper le fenouil en petits dés. Le faire revenir dans un peu d'huile.

Couper le poivron en lamelles.

Garnir le fond de tarte couche après couche : la sauce tomate d'abord, puis les épinards, le fenouil et le poivron. Saler, poivrer. Arroser d'un filet d'huile d'olive et saupoudrer de thym.

Enfourner pendant 20-30 min. 10 min avant la fin de la cuisson, déposer sur le dessus de la tarte quelques tranches fines de fromage de chèvre.

24 avril 2006

Millefeuille macaroné aux framboises, sans blé

En ce moment, mes parents diraient que je suis dans ma "période bleue" (comme Picasso...). Mon ancien prof de yoga que je suis décentrée du hara (point situé trois doigts au dessus du nombril et considéré comme le centre de l'énergie vitale). Depuis quelques jours, en effet, je fais rien que des bêtiiises, des bêtiiises... et pourtant mon Prince Gourmand est là.

Saupoudrer le sol de curcuma en préparant un gratin de pommes de terre au lait de coco... Asperger d'eau le plancher... Faire tomber par terre les oignons tout juste émincés... Et j'en passe.

Hier, après l'expérience réussie de la Linzer Torte, j'ai eu envie de me lancer dans la confection de macarons au chocolat. Une première. Sauf que c'était sans compter mon décentrage du hara...

millefeuille_macaron__2

Après avoir battu mes blancs pendant 10 bonnes minutes sans réussir à obtenir de neige ferme, je me suis dit qu'il y avait quelque chose qui clochait et que, dans mon empressement à réaliser mes premiers macarons, j'avais dû mal séparer les blancs des jaunes. Dépitée, je suis allée chercher un peu de réconfort auprès de mon Prince Gourmand qui, n'ayant jamais vu un macaron de sa vie, m'a demandé : "C'est grave si les blancs ne sont pas en neige ? Ce sera bon quand même, non ?". Et là, je me suis surprise à prendre la chose avec un très grand zen (d'habitude, l'idée de rater quelque chose en cuisine me met en rogne...) : j'ai repris la recette de Guillemette, après l'avoir légèrement modifiée (15 g de sucre au lieu de 30, 200 g de sucre glace au lieu de 250, de la crème de soja au lieu de la crème fraîche), et j'ai continué sur ma lancée, comme si de rien n'était (ou presque). Et finalement, j'ai obtenu ça :

millefeuille_macaron_

Un millefeuille macaroné aux framboises croustillant et fondant à la fois, sucré et acidulé, léger mais pas trop ;-) Bref, le petit dessert idéal pour un dîner de noces de coton impromptu.

C'est ce qu'on appelle un ratage en beauté, non ?

Pour les macarons, ce n'est que partie remise ! L'avantage, c'est que je vais pouvoir rêver encore un petit bout de temps de beaux petits macarons tout ronds...



« Début   40  41  42  43  44  45  46  47  48  49    Fin »