La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

07 février 2009

Salade de potiron vert olive à l'huile de noix, sans blé, sans lait

Patidou, giraumon galeux d'Eysines, sucrine du Berry, courge musquée de Provence, Jack-be-little, et tout dernièrement potiron vert olive : la saison automne-hiver 2008/2009 aura été pour nous un véritable voyage gustatif au pays des courges.

Du jardin, nous avions récolté quelques potimarrons et butternuts, et plusieurs courges spaghetti. Le panier de l'AMAP et le marché bio nous ont permis de découvrir les autres : oranges ou vertes, minuscules ou gigantesques, lisses ou rugueuses, sucrées ou douces, tendres ou charnues - et toujours plus savoureuses que les trois variétés qui avaient poussé sur notre lopin de terre ! A tel point que j'ai soigneusement mis de côté des graines et décidé unilatéralement que, cette année, il n'y aurait ni courge spaghetti ni potimarron au potager. Radical peut-être, mais vue la taille de notre jardin, il faut faire des sacrifices (si encore le propriétaire avait montré un peu plus d'enthousiasme à l'idée que nous installions notre potager devant la maison...).

Salade_potiron_olive2

Nombre de ces courges ont terminé leur vie cuites à l'étouffée tout simplement, mais aussi en veloutés, en potées, en farcis, en tartes salées et en cakes sucrés. A voir le nombre de recettes que j'ai publiées, personne ne croirait que j'ai une passion pour les courges... Je n'ai pas été très assidue, tout occupée que j'étais à la dégustation...

Notre dernière découverte en date, le potiron vert olive (je ne lui ai pas tiré le portait, mais il y en a un très joli ici), provenait de notre panier de légumes hebdomadaire. Sur les conseils du producteur, nous l'avons goûtée cuite et crue. Cuite avec oignons, pommes de terre, carottes et topinambours. Crue en salade avec une vinaigrette à l'huile de noix - un vrai coup de coeur !

Nous avons encore en réserve un bleu de Hongrie, cadeau de notre maraîcher bio à l'issue du dimanche passé à ramasser les pommes de terre avec les AMAPiens. Je vous en dirais des nouvelles.

Salade_potiron_olive1

Salade de potiron vert olive à l'huile de noix
(pour 1 personne)

100 à 120 g de potiron vert olive

Pour la vinaigrette :
1/2 c. à c. de moutarde de Dijon
1 petite c. à c. de vinaigre de pomme
Sel, poivre
2 c. à c. rases d'huile de noix
1 c. à c. rase d'huile d'olive

Graines de pavot, au goût

Couper un morceau de courge de la taille souhaitée. L'éplucher, puis la débiter en julienne fine à l'aide d'une mandoline.

Préparer la vinaigrette. Assaisonner la courge et parsemer de graines de pavot. Déguster de suite !


Commentaires sur Salade de potiron vert olive à l'huile de noix, sans blé, sans lait

    on dirait une petite courgette ronde!
    les courges sont délicieuses crues aussi, c'était une belle découverte de l'automne... mais on ne trouve pas autant de variété ici... c'est très joli dans ton assiette, en tout cas...

    Posté par les chéchés, 07 février 2009 à 09:07 | | Répondre
  • C'est marrant je n'ai pas encore osé passer le pas de la courge crue....il va falloir que je m'y mette!

    Posté par mayacook, 07 février 2009 à 14:37 | | Répondre
  • Tu me fais penser à Barbara Kingsolver qui dans son livre raconte qu'elle est tombée sur une courge inconnue et délicieuse (dont j'ai oublié le nom) et a soigneusement conservé les graines pour en planter dans son jardin! Ca doit être chouette de pouvoir choisir ce que l'on va cueillir devant sa porte... Quant à ce beau potiron vert olive, j'y goûterais avec plaisir si je le croise, moi qui aime tant les courges, cuites ou crue, sucrées ou salées

    Posté par Clem, 07 février 2009 à 18:06 | | Répondre
  • bizard cette courge : verte de peau et orange à l'interieur.

    Posté par touria, 07 février 2009 à 19:20 | | Répondre
  • Une belle recette fraiche et croquante... J'ai moi aussi fait le ramassage à la ferme de mon AMAP, mais des courges pour ma part. C'était vraiment sympa, à refaire!

    Posté par Botacook, 08 février 2009 à 11:18 | | Répondre
  • Je ne connais pas cette variété et n'ai jamais mangé de courge crue. A tester, donc.
    Et ton bébé levain, comment se porte-t-il?

    Posté par Flo Makanai, 08 février 2009 à 11:46 | | Répondre
  • Quelle chance j'ai eue de profiter de ton opération récolte de graines J'ai vraiment hâte de les planter. J'aime cette idée de salade, je ne mange jamais les courges crues. Et pourtant, c'est bien joli, simple et coloré; je dois essayer!

    Posté par Claire, 09 février 2009 à 09:16 | | Répondre
  • Les chéchés : oui, sauf que c'est beaucoup plus gros qu'une courgette. Plutôt comme un potimarron.

    mayacook : toutes ne se valent pas crues, je trouve. Mais celle-ci, hummm !

    Clem : j'avais oublié cet épisode, mais maintenant je me souviens qu'il m'avait fait rire. Vous coulez des graines ? Achetez la courge
    Je rêve qu'un jour, le potager soit assez grand pour nourrir notre petite famille. Je n'aurais alors plus besoin de faire des sacrifices !

    touria ; bizarre, mais très jolie, et goûtée

    Botacook : oui, nous aussi on était prêts à rempiler ! C'était vraiment un moment très convivial...

    Flo Makanai : essaie la courge crue, toutes ne se valent pas, mais cela fait du changement dans l'assiette !
    Bébé levain va bien (ouf !). Enfin, je crois. Deux petits pains lèvent sagement au four. Dans 1/2 heure, je lance la cuisson. J'espère que ce deuxième essai sera transformé (le premier était très compact... Levain trop faible ? Levée trop longue ? Sans doute...). Merci encore pour tes conseils avertis !

    Claire : peut-être qu'il y aura un deuxième envoi, qui sait ?!?
    A une période où carottes, navets, céleris et betteraves sont légion, j'ai vraiment apprécié ce changement dans notre assiette.

    Posté par belleble, 09 février 2009 à 16:13 | | Répondre
  • Ici on est très partagés sur la courge râpée. Perso, j'adore, mais les garçons, bof bof. Le potimarron rend dans tous les cas mieux que la butternut (...presque comme toujours, à mon goût).

    Posté par Ester, 10 février 2009 à 00:02 | | Répondre
  • moi qui rêve de cultiver mon jardin malheureusement c'est 3000 m2 de terre à oliviers , des cailloux et peu de terre donc je fais des carré d'herbes rempli de terre agricole , pas facile mais l'Amap me fournit pour le moment sinon sais tu si on peut manger de la courge crue sans distinction ? ça m'intéresse et ta recette me fait tant envie (j'ai une huile de noix extraordinaire à la maison)..

    Bonne journée a toi
    Garance

    Posté par garance, 10 février 2009 à 08:26 | | Répondre
  • J'en ai testé des courges ! Mais celle là est inconnue au bataillon ...
    De plus, je n'ai jamais tenté la courge crue ...

    Posté par Ludmilla, 12 février 2009 à 17:44 | | Répondre
  • La courge d'hiver crue en salade, c'est un goût qui se développe. Les premières fois, je trouvais ça assez ordinaire, mais maintenant, j'adore! Alors la prochaine fois, j'essaie avec cette vinaigrette à l'huile de noix

    Posté par Julie, 14 février 2009 à 01:05 | | Répondre
  • miam ça doit être bon ça !

    Posté par KiKi, 23 février 2009 à 11:07 | | Répondre
  • AMAP?

    Bonjour, mon ami et moi cherchons à nous inscrire dans une coopérative pour un panier de légumes qui proviendrait d'un cultivateur local. J'ai justement entendu parler des AMAP. Serait-il possible que vous me donniez plus d'info? C'est providentiel que je tombe sur vous!
    Merci infiniment, Raly

    Posté par Raly, 05 mars 2009 à 16:00 | | Répondre
Nouveau commentaire