La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

14 avril 2009

Pâtes fraîches sans gluten au pesto d'orties à l'ail des ours, sans blé

Tout est question de point de vue...

Si vous demandiez à nos propriétaires ce qu'ils pensent de notre jardin, ils diraient (entre autres...) qu'il est envahi par les mauvaises herbes.

Moi, je vous répondrais que notre carré de terre est en passe de nous fournir de la verdure en abondance pour nos assiettes :-)

Jusqu'à présent, nous avons recensé parmi les espèces non désirées mais très appréciées de l'achillée millefeuille, du lamier pourpre, du pissenlit et du pourpier. J'ai même tenté d'introduire quelques pieds d'ail des ours, même si je préfère largement aller le cueillir dans la nature. Et je suis sûre que, le week-end dernier, en désherbant, nous avons dû supprimer quantité d'herbes comestibles...

Quid des orties ? Pas le moindre feuille : notre jardin doit être trop bien entretenu ;-)

Tulipes  Pesto_orties3

Afin de remédier à cette absence remarquée, nous avons saisi l'occasion d'une balade à vélo (ça va, Marie, pas trop de courbatures ?!?) et fait une jolie récolte, que j'ai transformée les jours suivants en pesto et en tarte (recette à venir).

Pour la cueillette, nous avions enfilé des gants à rosiers et n'avons prélevé que les feuilles les plus jeunes donc les plus tendres (soit les 4 à 6 premières feuilles). Le soir, j'ai lavé les feuilles à grande eau, munie d'une spatule en bois parce que je n'osais pas les toucher avec les mains. Je les ai essorées à l'essoreuse à salade, puis réservées au réfrigérateur dans une boîte. Le lendemain, armée d'une paire de ciseaux, j'ai équeuté les feuilles, en attrapant les tiges entre le pouce et l'index. Au final, juste quelques brûlures pas méchantes du tout qui n'ont même pas eu besoin d'être soulagées avec le plantain cueilli au jardin par le Prince Gourmand (du quoi ??? Du pain ? Au jardin ?).

Une partie de la récolte a été cuite à l'étouffée, une autre a été entreposée au congélateur, pour plus tard, et une dernière a terminé en pesto. Parfumé à l'ail des ours et servi sur des pâtes fraîches maison, à la farine de riz et de maïs.

Et vous, vous êtes plutôt mauvaises herbes ou herbes comestibles ?

Si vous voulez en savoir plus sur les sauvages comestibles, allez donc faire un tour sur le blog de Nicolas ! Le lire me conforte dans mon envie de découvrir davantage encore les richesses insoupçonnées que nous offre la nature.

Pesto_orties2

Pâtes fraîches riz-maïs
(pour 2-3 personnes)

140 g de farine de riz complet
50 g de farine de maïs (en magasin bio)
10 g de farine de tapioca (en magasin asiatique)
1/4 de c. à c. de sel gris
1 oeuf
120 à 130 ml d'eau

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients secs. Incorporer l'oeuf puis ajouter l'eau progressivement jusqu'à obtention d'une boule de pâte souple mais non collante. Laisser reposer sous un linge pendant 30 minutes minimum.

Dans un faitout, mettre à bouillir une grande quantité d'eau.

Sur une planche à découper farinée, étaler une petite portion de pâte au rouleau à pâtisserie, jusqu'à obtenir une épaisseur de 2 mm environ. Découper des petits rectangles crénelés à l'aide d'une roulette à pâtisserie. Réserver les pâtes ainsi confectionnées, sur une plaque à pâtisserie par exemple. Répéter l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.

Lorsque l'eau bout, y plonger les pâtes et laisser cuire 10 minutes à partir de la reprise de l'ébullition.

Egoutter et servir de suite, avec un pesto d'ortie ou des légumes sautés.

Pesto d'orties à l'ail des ours
(pour 2-3 personnes)

20 g de pignons
20 g de feuilles d'orties
1 à 2 c. à c. d'ail des ours ciselé
10 g de parmesan (ou de pecorino pour une version dans lait de vache)
2 à 3 c. à s. d'huile d'olive
1/4 de c. à c. de vinaigre de cidre
1/4 de c. à c. de sel gris
Poivre en grains, fraîchement moulu

Dans une poêle, faire griller à secs les pignons. Les mixer à l'aide d'un mini-hachoirmini-hachoir. Réserver.

Mixer les feuilles d'orties lavées et équeutées avec l'ail des ours. Ajouter le parmesan, puis incorporer l'huile d'olive.

Assaisonner le pesto avec vinaigre, sel et poivre.

Déguster avec des pâtes fraîches, décorées de quelques pignons grillés, ou sur du pain grillé.


Commentaires sur Pâtes fraîches sans gluten au pesto d'orties à l'ail des ours, sans blé

    Moi j'aime toutes les herbes sans restrictions.
    Quelle belle recette, j'ai aussi pensé à transformer l'ortie en pesto, ça doit être délicieux. Tu vois, tu as trouvé des orties Ça se congèle/décongèle bien?
    A bientôt?

    Posté par Botacook, 14 avril 2009 à 15:51 | | Répondre
  • Sommes-nous voisines ??

    Moi qui lorgne chaque jour sur les orties de mon chemin... et qui vois aussi toutes ces feuilles de plantain qui m'attendent pour être transformées en sirop pour l'hiver prochain (une recette à me conseiller ?)j'applaudis ton message du jour !
    Merci. Le pesto d'orties fera son apparition prochainement à la table des Pins Perdus, c'est sûr !

    Posté par val, 14 avril 2009 à 16:02 | | Répondre
  • Aïl des ours ??

    Ca fait un moment que je suis ton blog, sans intervenir, mais aujourd'hui, il y a quelque chose qui m'intrigue : l'ail des ours, de quoi s'agit-il ?? Pardonnez mon ignorance... En tout cas, merci pour tout. J'ai toujours beaucoup de plaisir à te lire.

    Posté par Mimilasouris, 14 avril 2009 à 16:06 | | Répondre
  • Oh qu'elles me plaisent ces pâtes...l'ail de mon jardin n'est malheureusement pas comestible et à part les orties je ne connais pas encore les herbes sauvages, j'aimerais les ramasser avec quelqu'un les connaissant....

    Posté par mayacook, 14 avril 2009 à 16:16 | | Répondre
  • Très belle recette!!!

    Posté par Julie, 14 avril 2009 à 17:29 | | Répondre
  • Super appétissant, comme toujours...

    Je connais l'ail des ours dans une préparation à base de tofu et c'est délicieux.

    Posté par cyril, 14 avril 2009 à 17:45 | | Répondre
  • Je cherchais depuis quelques temps une recette de pâtes sans gluten...alors quand celle-ci prend des accents d'Italie..favoloso!
    et un grand merci...

    Posté par elsa, 14 avril 2009 à 18:06 | | Répondre
  • Miam miam

    Super recette, merci !

    Posté par routier, 14 avril 2009 à 19:46 | | Répondre
  • Herbes folles comestibles, bien sûr ! Et ce n'est pas l'état de "mon" jardin qui dira le contraire
    C'est une très bonne idée les orties en pesto, je vais la garder pour la prochaine récolte... Depuis samedi, je lorgne aussi sur les nombreuses primevères multicolores qui jonchent une partie du jardin en me souvenant d'une petite crème brûlée bien parfumée, il y a déjà bien longtemps... j'ai quelques idées pour occuper mes vacances à venir
    (et non, ça va, pas de courbatures, merci

    Posté par marie, 14 avril 2009 à 21:01 | | Répondre
  • j'ai fait une sauce ail des ours / amande / crème de soja sur mes pâtes fraiches ( avec gluten) ce week end!!
    je te pique ta recette de pâte sans gluten pour la prochaine fois, il y a un océan d'ail des ours en foret, mais c'est comme les champignons, je ne révèle pas mon coin!
    les orties poussent au pied du compost sans difficultés, il suffit d'en transplanter quelques racines....pour faire jaser les voisins

    Posté par mamapasta, 14 avril 2009 à 22:03 | | Répondre
  • Une recette originale!! et je découvre l'ail des ours

    Posté par Gourmandises&gf, 15 avril 2009 à 07:34 | | Répondre
  • Il faut que je t'envoie chez mon papa alors, il a un tout petit peu d'ortie qui a poussé "tout seul" dans un coin de son jardin, et j'ai tout de suite lorgné dessus si tu réussis un jour l'ail des ours il faudra nous donner le truc ! bisous

    Posté par Flo, 15 avril 2009 à 08:57 | | Répondre
  • tes pâtes me plaisent mais je n'ai pas droit à la farine de riz ! ni à l'oeuf
    tu penses que ça peut fonctionner autrement !
    depuis le temps que je me rêve des pâtes !!!!
    de simples pâtes !
    concernant le pesto j'adore ta recette mais pas de parmesan pour moi je vais essayer sans !
    merci ton blog est une mine d'or pour moi !

    Posté par Coriandre-et-cie, 15 avril 2009 à 10:31 | | Répondre
  • Hmmmm des pâtes à l'ail des Ours... J'adore !!!

    Posté par Côté Arcades, 15 avril 2009 à 11:40 | | Répondre
  • Eh bien toi au moins on peut dire que tu aimes l'ail des ours et que tu rentablilises au maximum tes sorties "cueillettes"! Ca doit être chouette ce pesto avec de l'ortie, je serais curieuse de savoir quel goût ça peut avoir... En tous cas je note de suite ta recette de pâtes, j'ai déjà fait des raviolis mais jamais de pâtes fraîches et puis une version sans gluten et qui change c'est très séduisant...!

    Posté par Clem, 15 avril 2009 à 19:01 | | Répondre
  • superbe recette ! miam !
    ici aussi rassure toi, mon jardin est un peu "herbeux", comme je mange pleins de mauvaises herbes qui sont délicieuses , je les encourage à venir (et elles viennent illico tu penses ) en plus comme je ne suis pas pour le labour profond, tu vois le tableau... au grand dam de mes voisins qui ont des jardins tirés au cordeau et sans un brins d'herbe! ha ha ! moi, les rangées c'est même pas droit et c'est trés bien comme cela ! mon jardin je l'adore ! alors le tiens, il me plait bien !

    Posté par Lululibellule, 15 avril 2009 à 19:23 | | Répondre
  • J'adooore l'ail des ours ! Je ne sais pas du tout si cela pousse dans la région où nous nous trouvons.
    Pas encore utilisé d'orties cette année ; j'avais posté un pistou d'orties ici :
    http://cuisinetvoyage.canalblog.com/archives/2007/03/29/4459343.html
    que je fais aussi en pistou végétalien d'ailleurs, avec du miso et sans fromage. Pour les orties, j'utilise des gants alimentaires tout fins ; et le froid supprime, ou en tout cas atténue beaucoup le côté urtiquant de leurs poils, alors on peut les manipuler après un petit séjour au frigo.

    Posté par Valérie, 15 avril 2009 à 23:51 | | Répondre
  • Je suis nulle en herbes sauvages, j'aimerai bien sire un peu plus près de la nature pour être plus au fait de tout ça

    Posté par Recette bio, 16 avril 2009 à 12:34 | | Répondre
  • est ce que le pesto à l'ail des ours pourrait détrôner le pesto basilic là est la vraie question!

    Posté par Aurelia, 16 avril 2009 à 18:50 | | Répondre
  • Des pâtes sans gluten! Merci, je conserve précieusement cette recette. Malheureusement, je n'ai ni ail des ours , ni ortie dans mon coin... j'avoue que j'ai envie d'en semer, mais c'est un peu contradictoire de cultiver des herbes sauvages.

    Posté par Julie, 16 avril 2009 à 18:51 | | Répondre
  • Ail des ours

    Mimilasouris : tu trouveras des infos sur l'ail des ours ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ail_des_ours
    Notre coin à ail des ours est un bois de feuillus pas trop dense, au milieu duquel coule un ruisseau. Actuellement, l'ail des ours doit être en boutons, ou en fleurs, donc plus facile à reconnaître et à distinguer du muguet (toxique).

    Posté par belleble, 17 avril 2009 à 07:30 | | Répondre
  • Pesto à l'ail des ours

    C'est drôle, vous êtes plusieurs à parler de pesto à l'ail des ours. Liriez-vous plus vite que votre ombre ?
    ;-P
    Le pesto d'orties à l'ail des ours est beaucoup moins aillé que celui d'ail des ours, puisqu'il ne contient que peu d'ail (1 à 2 c. à c. selon le goût). L'objectif était de goûter aux orties crues...

    Botacook : je ne sais pas si cela se congèle/décongèle bien, c'est un essai. Je pense de toute façon les utiliser cuites par la suite.

    Val : voisines de cuisine et de jardinage, c'est sûr

    mayacook : je suis sûre que ton jardin regorge de trésors insoupçonnés ! J'ai dernièrement emprunté à la médiathèque L'herbier gourmand de M. Veyrat et F. Couplan, cela permet de faire une première reconnaissance.

    elsa : si tu testes, donne m'en des nouvelles !

    marie : si tu as besoin d'occuper tes vacances à venir, tu sais où nous trouver

    mamapasta : ail des ours/amandes, cela doit être délicieux. Moi, j'aime oseille/purée d'amande...
    Chez nous, ce sont les courges et les topinambours qui poussent dans le compost !

    Flo : ma maman a mis de l'ail des ours dans son jardin, dans un coin un peu ombragé (sous un arbre, je crois) et humide. Elle a prélevé des bulbes en forêt et zouh ! au jardin.

    Coriandre-et-compagnie : pas de farine de riz ni d'oeuf ! Là, cela devient vraiment compliqué. Tu t'en sors ? Il doit y avoir moyen de faire des pâte au sarrasin vu qu'on en trouve des 100% en magasin bio et asiatique. J'ai prévu d'essayer...

    Clem : oui, je rentabilise, d'autant que je n'en mets jamais beaucoup à chaque fois (suis pas une fille à ail. Quoique hier, je me suis surprise à mettre un aillet complet dans la vinaigrette de la salade. Fort mais bon !).

    Lululibellule : ton jardin me plaît aussi )) Il n'empêche, j'aimerais tant avoir mon jardin à moi, où je ferais/laisserais pousser tout ce que je veux ! Crise oblige, le projet immobilier est remis à plus tard.

    Valérie : j'avais vu ta recette de pistou, elle a l'air délicieuse !
    Pour le froid et les orties, ça marche, effectivement.

    Julie : tu peux toujours essayer d'introduire ail des ours et orties dans ton jardin... En repiquant des bulbes d'ail et des racines d'orties.

    Posté par belleble, 17 avril 2009 à 07:50 | | Répondre
  • si les orties sont mouillées tu peux les prendre à pleines mains sans dommages... il faut juste aller se promener après la pluie, avant le soleil... moi je fais la soupe avec et ça a une couleur incroyable !!

    Posté par a. de f.a.m.e., 17 avril 2009 à 12:02 | | Répondre
  • c'est vrai que le jardin cache souvent des trésors et que notre ignorance nous fait passer à côté de tout ça !

    Posté par vanessa, 20 avril 2009 à 10:28 | | Répondre
  • Toutes tes recettes sont extrêmement originales, je les aime beaucoup... TOUTES ! Tes photos les servent tellement bien en plus...

    Bises,

    Miette.

    Posté par Miette, 20 avril 2009 à 11:10 | | Répondre
  • des idées utiles

    Posté par loulou, 29 avril 2009 à 21:09 | | Répondre
  • Des idées...

    En voilà une idée : des pâtes au riz et au maïs. Pas traditionnel, mais je vais tenter le coup car cela promet de belles possibilités de "recettes personnelles". Merci pour ta recette !

    Posté par Machine-pates, 12 août 2009 à 01:31 | | Répondre
Nouveau commentaire