La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

24 mars 2006

Petits bavarois à la banane et à la noix de coco, sans blé, sans lait

Après une première expérience plus que concluante en matière de bavarois, la crème de coco qui patientait gentiment dans le frigo m'a donné envie de récidiver... Deux bananes et quelques flocons de noix de coco plus tard, je démoulais de jolis petits bavarois à la banane et à la noix de coco. Mmmmmmmmmmmmh !!!

bavarois_cocobanane

Bavarois à la banane et à la noix de coco
(pour 4 bavarois individuels)

6 morceaux de sucre
100 g de crème de coco
1 c. à s. de rhum blanc
1/2 sachet d'agar-agar (soit 2 g)
20 g de noix de coco râpée
Eau
2 sachets de sucre vanillé
2 bananes
Jus de citron

Dans une casserole, humidifier les morceaux de sucre avec une cuillère à soupe d'eau. Chauffer à feu vif jusqu'à ce que le sucre fonde et prenne un jolie couleur caramel. Attention ! Le sucre brûle vite !!! Répartir le caramel dans 4 ramequins ou 4 alvéoles d'un moule à muffins. Attention ! Ca brûle !!!

Mettre la noix de coco et le premier sachet de sucre vanillé dans un ramequin. La faire gonfler dans un peu d'eau chaude (l'eau doit à peine recouvrir la noix de coco).

Mixer les bananes avec le deuxième sachet de sucre vanillé et un peu de jus de citron.

Faire chauffer la crème de coco avec le rhum. Ajouter l'agar-agar. Maintenir une petite ébullition pendant deux minutes.

Prélever 1 bonne cuillère à soupe du mélange crème de coco/rhum et l'ajouter à la noix de coco (non égouttée).

Mélanger le reste du mélange crème de coco/rhum avec la purée de banane. Répartir la pâte obtenue sur le caramel.

Répartir la pâte à la noix de coco sur celle à la banane.

Les bavarois sont montés ! Il ne reste plus qu'à les laisser refroidir avant de les mettre au frigo pour les servir bien frais.

Remarque :

Comme je suis une gourmande, je n'ai pas attendu le retour de mon Prince gourmand pour goûter à cette nouvelle expérience. Heureusement d'ailleurs ! Je me suis rendu compte que le fond à la noix de coco n'était pas assez sucré. J'ai donc prélevé les fonds des trois bavarois restants et je les ai remis à chauffer avec un sachet de sucre vanillé. L'agar-agar, c'est vraiment merveilleux !

J'ai fait mes bavarois le matin. Le soir, le caramel ne s'était pas complètement liquéfié. Après coup, je me suis dit que j'aurais dû faire un caramel liquide. Mais comme j'aime aussi le petit côté croustillant du caramel dur, je ne sais pas si je changerai quelque chose à ma recette...

Plus d'infos sur l'agar-agar chez Malice et pain d'épices : ici.