La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

04 avril 2008

La main dans le sac (3) : le farz gwiniz du ou far de blé noir, sans blé

Je ne vous ferai pas patienter plus longtemps : kathy et blablababs avaient bien deviné...

Mon sac à bonheur était bien un "sac à farz" (à farz, pas à farces, hein ?!). Soit : un sac pour cuire le far.

Farz1  Farz2

Le mien a été cousu par ma Grand-mère paternelle. Traditionnellement, il sert à cuire le "farz gwen" (ou far blanc, à base de froment) et le "farz du" (ou far de blé noir) qui accompagnent la viande du pot-au-feu en Bretagne (on parle alors de "kig ha farz" - une recette ici !).

Vous vous en doutez : pas de farz gwen par chez nous (vu qu'il est plein de blé !), mais du farz gwiniz du. De toute façon, avant même de rencontrer le Prince Gourmand, je préférais déjà la texture et le goût, plus raffinés, du far de blé noir.

Farz3  Farz4

Ma maman aime servir le far de blé noir avec du poisson (à la place du riz ou des pommes de terre). Moi, je l'aime au petit-déjeuner, ou au goûter.

Elle le prépare nature. Moi, j'y ajoute une grosse poignée de raisins secs.

Elle y met des oeufs. Moi, j'ai testé une version sans oeuf, à base de pommes, inspirée par le pain aux fruits secs d'Anne.

Aujourd'hui, je vous livre les deux recettes. La première est un peu... approximative : c'est ce qui fait le charme des recettes familiales ;-)

Farz5

Farz gwiniz du traditionnel
(pour 1 far)

500 g de farine de blé noir
3 c. à s. de sucre
2 oeufs
Un peu de beurre demi-sel fondu
Lait
Raisins secs (facultatif)

Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre. Ajouter les oeufs, un peu de lait et de beurre fondu.

Lorsque la pâte à la consistance d'une pâte à cake, légèrement plus fluide, y ajouter les raisins préalablement roulés dans la farine.

Verser la pâte dans le sac en tissu (à défaut de sac, utiliser un torchon épais que l'on fermera en utilisant de la ficelle à rôti). Fermer avec un élastique en caoutchouc ou de la ficelle à rôti : ne pas nouer au ras de la pâte car le far gonfle à la cuisson. Cuire pendant 2 heures dans un grand volume d'eau bouillante, ou dans le bouillon du pot-au-feu.

Lorsque le far est cuit, le sortir de l'eau puis de son sac (attention ! Ca brûle !). Servir en tranches de 1 centimètre d'épaisseur avec la viande et les légumes du pot-au-feu, ou émietté et revenu dans un peu de beurre demi-sel avec du poisson (pour la version sans raisins) ou au petit-déjeuner (pour la version avec raisins).

Far_7

Far de blé noir aux pommes
(pour 1 far)

500 g de farine de blé noir
2 pommes de taille moyenne
40 g de beurre demi-sel fondu
375 ml de lait (soja pour moi)
100 g de raisins secs

Procéder comme précédemment en remplaçant les oeufs par les 2 pommes, préalablement râpées.

Mon astuce :

Quelle qu'en soit la version, le far a tendance à sécher rapidement. Pour le conserver, je le coupe en tranches et le congèle en emballant les tranches par 2 dans du papier d'aluminium. Lorsqu'une envie soudaine de farz gwiniz du se fait sentir, je glisse les 2 tranches encore congelées (et collées) dans le grille-pain puissance maxi (veiller à ne pas couper le far en tranches trop épaisses sinon elles ne rentreront pas dans la fente du grille-pain !), puis je les émiette grossièrement à la fourchette avant de les passer à la poêle.