La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

15 septembre 2011

Dessert aux fruits (de fin) d'été et à l'avoine, sans blé, sans lait

Je crois que je suis en train de faire une overdose de pâtes. Au pesto, à la carbonara, à la sauce tomate, au fromage, au beurre, en lasagne, en salade : je n'ai jamais mangé autant de pâtes que ces derniers temps. Par manque de temps, par manque d'idées, ou tout simplement parce que les pâtes permettent de préparer en un rien de temps un plat complet et équilibré (enfin, cela dépend...). Seulement, quand trop, c'est trop, et qu'on n'a toujours pas d'idées ou de temps pour se lancer dans la grande cuisine, je me rabats sur les... [Lire la suite]
Posté par belleble à 17:30 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 septembre 2009

Crème de pêche à la purée d'amande, sans blé, sans lait, sans oeuf

Doucement, l'été va vers sa fin... Je dois dire qu'une fois de plus cette année, j'ai pesté contre les températures caniculaires de l'Est de la France. Pourtant, alors que, depuis plusieurs semaines déjà, la nuit tombe chaque jour un peu plus tôt, et un peu plus fraîche, je me surprends à essayer de grapiller un maximum de miettes estivales. Allez, comprendre !   En cuisine, j'ai mis en pots melons, framboises et mirabelles et, si j'ai craqué hier pour 8 figues violettes et 2 kg de petites poires mûres à point, mes papilles... [Lire la suite]
24 juillet 2006

Tarte pêche-groseilles, sans blé, sans lait

Il y a des jours où j'ai l'impression que le sort s'acharne sur moi... Ce week-end, entre la chaleur insupportable, les courses dans un supermarché bondé et mes questions existentielles du moment concernant mon avenir, ma mauvaise humeur était comme qui dirait exacerbée. S'il n'y avait pas eu cette petite soirée d'anniversaire en l'honneur du prince gourmand de Marie, je crois que le summum aurait été atteint dimanche lorsque, descendant à la cave pour mettre au frais la mousse à l'ananas que je venais de préparer, j'ai découvert... [Lire la suite]