La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

03 mai 2008

Le goûter du samedi (4) : fruits rouges et fleur d'oranger, un cake pour Emma, sans blé, sans lait de vache

A l'heure où vous lisez ce billet, je suis loin, très loin de mon ordinateur, en compagnie d'une adorable demoiselle aux yeux bleus... Vous m'excuserez si je ne prends pas le goûter avec vous aujourd'hui ? Si je vous laisse déguster seuls le cake du troisième "goûter du samedi" ?     Après le cake à la courge butternut et aux raisins secs et le cake glacé au citron et gingembre confit, voici un cake aux fruits rouges délicatement parfumé à l'eau de fleur d'oranger. J'y ai mis framboises, myrtilles et... [Lire la suite]

12 mars 2008

Biscuits comme des "Anzac cookies" aux flocons de riz, sans blé, sans lait

Il y a quelque temps, j'ai découvert le "Recipe Journal" de Heidi Swanson. Comme je n'avais pas beaucoup de temps à consacrer à l'exploration de ce blog qui me plaisait déjà beaucoup (des photos magnifiques, des recettes saines et savoureuses, un choix de recettes sans gluten et de recettes végéta*iennes, etc.), je me suis inscrite à la newsletter 101 Cookbooks... Et voilà comment la recette des biscuits Anzac est arrivée directement dans ma boîte aux lettres électronique :-)Après avoir testé avec succès les... [Lire la suite]
09 mai 2006

Pain d'épices d'Estelle, sans blé, sans lait

Estelle, c'était ma meilleure amie en CM1, ma confidente. Le mercredi, j'allais parfois passer l'après-midi chez elle. Nous nous déguisions, nous faisions de la pâte à sel ou des gâteaux. De ces gâteaux, je me souviens surtout du pain d'épices dont la recette figure aujourd'hui encore dans mon cahier de recettes goûtées et approuvées. En CM2, nos amitiés respectives ont fait que nous nous sommes éloignées. Et finalement nous nous sommes perdues de vue. Jusqu'au jour où une cousine de mon Prince Gourmand m'appelle de Grenoble et me... [Lire la suite]