La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

12 avril 2012

Petits et grands pains d'une ferme bio

Je l'attendais avec impatience. La version française du livre Bread écrit par Daniel Stevens est finalement arrivée dans ma boîte aux lettres, quelques jours après sa sortie officielle le 9 mars dernier.

C'est la première fois que j'ai dans les mains un livre que je ne connais pas mais dont je connais pourtant déjà le moindre mot. Une impression étrange...

Ce livre, j'en ai choisi avec attention chacun des mots pour transmettre au mieux dans ma langue maternelle les mots choisis par son auteur dans la version originale.

Ce livre m'a donné du fil à retordre certes, mais il m'a aussi redonné le goût d'un exercice sur lequel j'avais fait une croix il y a de cela 6 ans (c'est à cette même époque que j'ai créé La Belle au Blé Dormant. Hier, une échappatoire. Aujourd'hui, une boucle bouclée ?).

Vous l'aurez compris : ce livre, c'est moi qui l'ai traduit et je suis toute fière de vous le présenter aujourd'hui !

Dan Stevens1  Dan Stevens2
Petits et grands pains d'une ferme bio, Daniel Stevens, La Plage, 224 pages, 16,90 euros

La version anglaise de Petits et grands pains d'une ferme bio m'avait déjà beaucoup plu. La version française est très chouette aussi (quoique qu'un peu moins élégante, je trouve), dans la lignée du premier titre de la collection River Cottage des éditions La Plage Petites conserves d'une ferme bio.

Daniel Stevens nous y parle du pain, du vrai pain. Avec humour et précision.

Pas à pas et à grand renfort de photos, il nous apprend à faire du bon pain maison. Les ustensiles, les ingrédients, les étapes de fabrication, tout y est détaillé.

Puis il partage avec nous ses recettes : une recette de base et ses variantes (à la levure ou au levain), des recettes de pains à la levure pour aller plus loin (focaccia, bagels, pizza, ciabatta,muffins anglais, etc.), de pains au levain (pain d'épeautre, pain de seigle, pumpernickel) et de pains sans levure de boulanger (soda bread, chapatis, tortillas, etc.), mais aussi des recettes de brioches, biscuits et crêpes ainsi que des idées pour utiliser les restes de pain (pesto d'ortie, panzanella, bread and butter pudding, etc.).

Pour finir, il nous explique comment construire en trois jours notre propre four à pain, à base de sable et d'argile.

Pour tout vous dire, depuis que j'ai traduit ce livre :

- je rêve de m'offrir une pierre à pain (et le four, et la cuisine qui vont avec...), de goûter à de la malted grain flour, d'installer un four dans notre jardin (c'est mieux qu'un barbecue !) et de faire un stage au River Cottage ;

- je n'ai même plus peur des pâtes qui collent aux mains, à la table et partout (c'est Dan qui l'a dit : "Il faut que ça colle !") et j'ai surmonté ma hantise des brioches ;

- j'attends avec impatience qu'il fasse un peu plus chaud pour faire naître dans ma cuisine un nouveau levain ;

- je reproduis avec plaisir chacun des gestes explicités et les sens avec joie devenir miens

- et je fais du pain beau, bon et bio :-)

Je ne regrette qu'une chose, que l'index très détaillé de la version originale ne figure pas dans la version française...

Alors, convaincus ?

Si vous voulez en savoir plus, lire le sommaire ou découvrir quelques extraits et recettes, vous pouvez aller voir ! Ou chez Clea et Edith !

Et qui sait : peut-être aurez-vous la chance d'en gagner un exemplaire. Restez connectés !

Posté par belleble à 17:00 - Les TRADUCTIONS - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Petits et grands pains d'une ferme bio

    Superbe livre de pain

    Posté par Poucinette, 12 avril 2012 à 17:18 | | Répondre
  • Oh chouette,chouette!! Je vais aller voir ça sans tarder!

    Posté par Kouka, 12 avril 2012 à 17:37 | | Répondre
  • Bravo !!!

    Posté par Elisa Boelle, 12 avril 2012 à 18:32 | | Répondre
  • La honte, je me suis régalée avec ce livre (au sens propre comme au figuré), et je n'avais même pas "vu" que c'était toi la traductrice ! Non vraiment, c'est la honte... Toutes mes félicitations, grâce à toi on le lit comme un roman.

    Posté par Cle, 12 avril 2012 à 20:26 | | Répondre
  • Je comptais me l'offrir et encore plus si c'est vous qui l'avait traduit. J'ai déjà Petites conserves d'une ferme bio et je l'ai beaucoup aimé.
    Amicalement
    Christine

    Posté par Mamette, 12 avril 2012 à 20:44 | | Répondre
  • Félicitations !

    Je tente pour ma part de maîtriser les pains sans gluten pour ma fillote mais je te félicite !
    Bel exercice et excellente idée pour de prochains petits cadeaux à offrir ...

    Posté par corinne, 12 avril 2012 à 21:00 | | Répondre
  • Si tu fais un nouveau levain, je veux un bébé En tout cas toutes mes félicitations, quel bel achèvement ! Ce livre me fait TRES envie

    Posté par Flo, 12 avril 2012 à 21:15 | | Répondre
  • Bravo quel beau travail...

    Posté par Lespiedsurterre, 12 avril 2012 à 22:20 | | Répondre
  • Voilà un livre que je vais de ce pas acheter, j'ai déja les conserves d'une ferme bio... Et puis le pain maison on adore...

    Posté par Isabelle, 13 avril 2012 à 09:39 | | Répondre
  • Félicitations !!!!

    C'est bien simple, ce livre a l'air parfait ! J'avais repéré quelques livres aux éditions La Plage et je pense que si je finalise bientôt une commande celui-ci s'ajoutera à la liste.
    Tu as d'autres traductions en cours en ce moment ? Il faut que je t'envoie des nouvelles aussi...
    A bientôt et encore bravo !!!

    Posté par Marie-Laure, 13 avril 2012 à 14:07 | | Répondre
  • Merci !

    Merci à toutes pour vos commentaires. Cela fait plaisir !

    Clea : il n'y a pas de honte à avoir
    Chez moi, c'est une déformation professionnelle de toujours chercher le nom du traducteur d'un livre étranger. Le traducteur est souvent oublié, c'est parfois pesant de travailler dans l'ombre.
    La prochaine fois, on ne t'y reprendra pas :-p

    Corinne : le pain sans gluten, j'ai renoncé...

    Flo : messages bien reçus :-p

    Christine / Isabelle : vous nous direz ce que vous en pensez ?

    Marie-Laure : parfait, je ne sais pas. Mais je l'aime bien, parce que j'y ai investi beaucoup de temps.
    Pour l'instant, pas de traductions : c'est compliqué avec les deux Petits Princes.

    Posté par belleble, 16 avril 2012 à 17:10 | | Répondre
  • En tant que traductrice, je comprends très bien cette sensation de connaître sans connaître et te félicite pour cet accouchement réussi (une traduction, ça se fait toujours un peu dans la souffrance). Félicitations donc!! J'attends moi aussi le retour de la chaleur pour relancer un levain, "Buffy" est mort il y a 6 mois, et j'ai eu du mal à me remotiver. Donc merci pour cette piqûre de rappel, et encore bravo! )

    Posté par Emilie, 16 avril 2012 à 18:11 | | Répondre
  • Haha, je comprends mieux ton silence suite à mon dernier mail... Bravo pour tout ce boulot, félicitations !

    Posté par Sweet Faery, 17 avril 2012 à 12:26 | | Répondre
  • Lectrice fidèle de ton blog et grande amatrice de la section dessert de l'Atelier Bio, je suis super contente de cette actualité....du coup je viens de mettre dans mon panier ce bouquin horriblement alléchant et celui sur les conserves toujours en partenariat avec River Cottage. Et puis en monomaniaque que je suis, j'ai aussi regardé quelques épisodes de la série River Cottage sur Youtube...notamment l'expérience végétarienne du présentateur, c'est sympa.
    J'ai hâte de recevoir les livres et merci pour l'inspiration (et le travail titanesque de traduction !)...

    Posté par Edith, 17 avril 2012 à 13:19 | | Répondre
  • Voilà, je l'ai acheté le livre et vraiment je ne suis pas déçu, je l'ai lu en deux jours..
    Cette semaine je teste leur méthode, je m'en régale déja, et puis après je fais les croissants...
    merci vraiment pour ce post....
    bisous

    Posté par Isabelle, 21 avril 2012 à 09:36 | | Répondre
  • Oui moi aussi, pareil je l'ai lu en une soirée comme un roman et le lendemain je faisais deux beaux pains qui se tiennent parfaitement sans moule ou cuisson en cocotte.
    cf. note de blog :
    http://www.ratouneshka.blogspot.fr/2012/04/deux-belles-miches.html.
    Je suis ravie ! Merci !

    Posté par Edith, 24 avril 2012 à 13:30 | | Répondre
  • Belle traduction !

    Bonjour,

    J'ai lu ce livre d'un bout à l'autre comme un roman, bravo pour cette traduction ! Du coup, c'est en cherchant une photo de l'ouvrage que je tombe sur votre blog, je m'abonne tout de suite ;o)


    J'ai beaucoup aimé le chapitre à propos du levain, je ne sais pas si c'est l'impression que vous avez voulu donner, mais j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup d'amour et presque une forme de sensualité dans la façon dont l'auteur explique comment faire et "élever" son levain. Ca m'a donné envie de m'y mettre !!!

    Posté par Nathalie, 03 mai 2012 à 15:08 | | Répondre
  • Ooooh!

    J'avais manqué cette grande nouvelle! Félicitations, il m'a l'air aussi beau qu’appétissant ce livre. Et rien qu'à la couverture, on voit qu'il est bien traduit!
    je m'en veux un peu de délaisser les copines, mais je pense bien à vous! Gros bisous les alsaciens!!!

    Posté par Poulette, 03 mai 2012 à 22:33 | | Répondre
  • Je viens de voir que "Ca pousse" est sorti Félicitations, il a l'air bien sympathique aussi celui-ci pour les petits apprentis jardiniers !!!

    Posté par Marie-Laure, 09 mai 2012 à 11:49 | | Répondre
  • Bravo ! Je viens de craquer et de le commander ... il me faudra juste ronger mon frein car nous sommes en plein déménagement , envahis par les cartons et les doigts déjà plein de peinture ...alors il faudra attendre pour la farine . J´ai hâte de l´avoir entre les mains !!

    Posté par cassenoisettes, 01 juillet 2012 à 11:56 | | Répondre
  • mon plat explose

    Bonjour,

    je tenais à vous remercier pour avoir traduit etits et grands pains d'une ferme bio, sans ça, je n'aurais pas eu la joie de le connaître!

    Cependant, alors que je versais de l'eau bouillante dans mon plat à gratin en terre comme indiqué à la page 53, celui-ci s'est mis à exploser! Pourtant il est bien dit :"je mets à chauffer sur la sole un plat à rôtir à parois épaisses et y verse de l'eau bouillante au moment ouù j'enfourne mon pain".

    Comment expliquez-vous cela? mon four était à 250 degrés, et mon plat était dans le four durant le préchauffage (comme c'est implicitement dit dans le livre)...

    En vous remerciant d'avance pour vos explications,
    cordialement,

    Kate

    Posté par lolita, 07 septembre 2012 à 19:57 | | Répondre
  • @Kate : oh ! J'espère que vous n'avez pas été blessée et qu'il n'y a pas eu de dégâts (hormis le plat).
    Votre plat n'a apparemment pas apprécié le choc thermique (four à 250°C, eau à 100°C). Je pense que par "plat à rôtir", l'auteur entendait désigner ce genre de plats en métal : http://www.google.fr/search?q=plat+%C3%A0+r%C3%B4tir&hl=fr&client=ubuntu&hs=NIk&channel=cs&prmd=imvnse&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=-0JKUMDaK-aj0QW1-IGADQ&ved=0CEQQsAQ . En même temps, les parois ne paraissent pas spécialement épaisses...
    Personnellement, j'utilise ma lèche-frite que je mets à chauffer en même temps que le four, au plus bas niveau. Là pas de risque d'explosion !
    J'espère que cette mésaventure en vous empêchera pas de remettre la main à la pâte

    Posté par belleble, 07 septembre 2012 à 20:59 | | Répondre
  • Bonjour,avez vous contact avec l'auteur car je voudrais savoir si je pouvais conseiller son livre sur mon blog
    Merci

    Posté par Toto, 01 janvier 2013 à 13:42 | | Répondre
Nouveau commentaire