La Belle au Blé Dormant

La Belle au Blé Dormant cuisine bio et bon, végétarien (souvent) et gourmand (toujours !). Parce que son prince avait banni gluten et lait de vache de son alimentation pour des raisons de santé, elle aime aussi cuisiner sans - mais pas seulement !

03 avril 2006

Un menu bête comme rave

Quand nous étions petites, ma soeur et moi n'aimions pas les betteraves. Pas très original, me direz-vous ! Ma grand-mère avait trouvé comment nous en faire manger sans nous entendre rechigner : elle les servait accompagnées de petits filets de harengs saurs. Aujourd'hui, je ne suis plus très enthousiaste à la vue des harengs fumés. En revanche, j'aime tellement les betteraves que je pourrais en manger à toutes les sauces !

Alors quand Cocotte en chocolat m'a proposé d'organiser notre deuxième rencontre autour d'un repas sur le thème de la betterave, j'ai dit oui tout de suite (Cocotte, tu l'auras compris, si je n'ai pas retenu ton idée de repas chromatique, c'est que j'étais déjà en plein dedans avec la préparation du Menu ToutOrange en collaboration avec Clea !). Après quelques recherches dans la blogosphère culinaire qui, comme fait exprès, a alors vu fleurir quantités de recettes à base de betterave (ici par exemple), nous avons décidé de nous répartir les plats : l'entrée et le plat de résistance pour Cocotte, l'apéro et le dessert pour moi.

Rendez-vous a donc été pris pour le 1er avril...

poisson_d_avril

J'ai tout préparé le jour même, dans la matinée, parce que je ne voulais pas être stressée (et que j'avais aussi prévu de jardiner). En fait, j'aurais mieux fait de prendre mon temps et de ne pas essayer de tout préparer en même temps. Entre la crème anglaise qui n'a pas aimé que je lui préfère la mousse de betterave l'espace de quelques secondes et la centrifugeuse qui a manqué de s'envoler parce que j'avais mal enclenché un des éléments, j'ai failli péter un plomb. Heureusement, mon Prince Gourmand est arrivé en cuisine au bon moment : il s'est armé de courage face au monceau de vaisselle accumulé dans l'évier et a illico rétabli la situation. Ouf !

A 18h30, nous avons pris la route, avec ,sous le bras, notre petit panier plein de denrées à la betterave, notre centrifugeuse et notre appareil photo...

Cocotte en chocolat aura été plus rapide que moi pour publier son compte-rendu et ses photos, alors n'hésitez pas à aller faire un tour chez elle : c'est ici ! Son "plongeur", bien qu'un peu mordillant, nous a bien fait rire...

Voici donc, en images, notre menu bête comme rave. Un vrai délice du début à la fin ! Moi qui pensais qu'on risquait l'overdose, je m'étais trompée : je n'ai qu'une envie, recommencer !


Pour l'apéro : cocktail bête comme rave, mousse de betterave et ses légumes

apero_betterave

Pour la mousse de betterave, j'ai suivi la recette (ici) de Valérie Cupillard, présentée il y a quelque temps par Clea. J'y ai juste ajouté un peu d'eau pour la rendre un peu plus liquide et un peu de sel pour la relever. Je l'ai servie avec des bâtonnets de carotte et de concombre, des morceaux de champignons et de chou-fleur et des chips de maïs natures.

Cocktail bête comme rave
(pour 4 verres)

1 betterave crue de taille moyenne
2 oranges sanguines
2 pommes boscop
Eau

Eplucher la betterave, les oranges et les pommes. Passer le tout à la centrifugeuse. Ajouter un peu d'eau, selon les goûts.


En entrée : marbré à la betterave et au chèvre

Pour les explications, c'est ici. C'était bon ! Malgré le basilic qui n'en était pas et qui ressemblait à de la menthe, mais n'en était pas non plus ;-)

marbr__warhol1


En plat de résistance : poisson blanc au chutney de mangue et de betterave et son dôme de riz

poisson_betterave


En dessert : financiers et gâteaux bêtes comme rave et leur crème anglaise rose

dessert_betterave

Pour les financiers à la betterave, je me suis inspirée de la recette de Christophe Felder, présentée par Mercotte (ici), mais j'ai revu les proportions en diminuant la quantité de sucre et de beurre. Et j'ai remplacé la farine de blé par de la farine de riz, le nectar d'abricot par du jus de pomme.

Pour les petits gâteaux choco betterave, j'ai laissé parler mon imagination... Et c'était bon !

Pour la crème anglaise rose, j'ai utilisé la recette de la crème anglaise vanillée au lait de riz. J'y ai simplement ajouté un peu de jus de betterave crue, fraîchement extrait à la centrifugeuse.

Financiers bêtes comme rave, à la betterave et aux framboises

100 g de beurre
100 g de betterave crue râpée
70 g d'amandes en poudre
30 g de noisettes en poudre
2 c. à s. de jus de pomme
120 g de sucre
50 g de farine de riz
5 blancs d'oeuf
Quelques framboises

Pour les instructions, c'est ici !

Gâteaux bêtes comme rave, à la betterave et au chocolat

20 g de noisettes en poudre
60 g de noix grossièrement hachées + quelques cerneaux pour la décoration
50 g de farine de riz
100 g de sucre
2 blancs d'oeuf
2 grosses c. à s. de crème de soja liquide
100 g de betterave crue râpée

150 g de chocolat noir

Préchauffer le four Th 7 (210 °C).

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Mélanger les noisettes, les noix, le sucre et la farine. Ajouter les blancs d'oeuf et la crème de soja.

Ajouter le chocolat et la betterave.

Verser dans de petits moules (beurrés s'ils ne sont pas en silicone). Décorer de cerneaux de noix.

Enfourner pendant 15-20 min (surveiller la cuisson !).


Un grand MERCI à Cocotte, à son "dompteur de microseb" et à son "plongeur" pour cette soirée des plus sympathique !